Noyon en 1631 par Tassin © Musées de Noyon

Programme des activités culturelles

Septembre > décembre 2017

 

Chaque semestre, la société organise un cycle de conférences ouvertes à tous et un calendrier de sorties culturelles que nous vous invitons à découvrir ci-dessous.

CONFERENCES

Lectures pour tous, 1er février 1917

Samedi 7 octobre à 14h30 

14-18 : Le sport sort des tranchées !

 

Dans le cadre du programme  « 14-18 : Joue-la comme un poilu ! Le sport, un héritage inattendu de la Première Guerre mondiale », le Musée Territoire 14-18 et la Société historique organisent une conférence animée par Michel Merckel, professeur émérite d'éducation physique et sportive.

 

Pourquoi la Grande Guerre a-t-elle permis la découverte et la pratique du sport par les poilus ? Comment le sport est devenu une pratique de masse à l’issu du conflit ? Michel Merckel, ancien international de judo et auteur de l’ouvrage 14-18, le sport sort des tranchées ! livrera un éclairage nouveau sur cette sombre période de notre histoire.

 

La conférence sera suivie de « 14-18 : Le sport à l’épreuve du feu », film réalisé par Christophe Duchiron et Anne Bettenfeld d’après l’ouvrage de Michel Merckel.

 

> Auditorium du Chevalet - 6 place Aristide Briand, Noyon.

Hugues Capet sur son trône. Miniature extraite de la Chronique de tous les rois de France, XIVᵉ siècle

Samedi 25 novembre à 14h30

La réussite d'Hugues Capet (987-996)

 

Par Dominique Barthélemy, professeur d'histoire médiévale à l'Université de Paris-IV Sorbonne et directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Études. Il a publié une série d'études sur l'an mil et la France capétienne qui font référence depuis les années 1980, notamment La Chevalerie (Fayard, 2007), L’an mil et la paix de Dieu (Fayard, 1999) et La mutation de l’an mil a-t-elle eu lieu ? (Fayard, 1997). En 2012, il publie Une nouvelle Histoire des Capétiens (978-1214) , édité au Seuil.   

 

Il s’agit de se demander comment Hugues Capet, d'abord en difficulté et en déclin comme duc des Francs, a pu rebondir en saisissant l'opportunité de devenir roi, ainsi que deux autres belles opportunités... 

 

> Auditorium du Chevalet - 6 place Aristide Briand, Noyon.

Portrait de Maximilien Robespierre, musée Carnavalet.

Samedi 9 décembre à 14h30 

Robespierre, l'homme derrière les légendes

 

Par Hervé Leuwers, professeur d’histoire moderne à l'Université de Lille, ancien directeur des Annales historiques de la Révolution française. Il a récemment publié une biographie de Robespierre (Fayard, 2014 ; rééd. Pluriel, 2016).

 

Connaît-on vraiment Maximilien Robespierre ? Pour les uns, il est un « monstre » ; pour d'autres, un « homme-principe », dont les idées n'ont jamais varié. Où est le véritable Robespierre ?

 

C'est par un patient retour aux sources et des analyses s'appuyant sur les dernières avancées de la recherche, qu'Hervé Leuwers entend livrer un autre portrait du conventionnel, loin des légendes qui assombrissent ou illuminent son image. Dépassant les polémiques, il propose un retour à l'homme aux différents âges de sa vie, de l'avocat à l'acteur-clé de la Terreur. Par-delà les mythes et les a priori, il s'agit de rendre à Robespierre sa complexité d'homme.

 

> Auditorium du Chevalet - 6 place Aristide Briand, Noyon.

EXPOSITIONS

1917, la première libération de Noyon

 

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, le musée du Noyonnais présente du 18 mars au 23 décembre 2017 « 1917, la première libération de Noyon ». Cette exposition est organisée par la Société Historique, Archéologique et Scientifique de Noyon et Patrimoine de la Grande Guerre avec le soutien de la Ville de Noyon.

 

Cette exposition retrace, à partir de documents d'époque (journaux, photographies, films, cartes postales, livres...), les étapes de la première libération de l'Oise consécutive au repli allemand sur la ligne Hindenburg. Retour sur ces jours historiques qui ont placé Noyon sous les feux des projecteurs médiatiques...

 

Musée du Noyonnais  - 7 rue de l’Évêché  - 60400 Noyon - 03 44 09 43 41

Ouverture tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h sauf le lundi, le 1er mai et le 11 novembre.

 

Tarif plein : 4€ / Tarif réduit* : 2€50 Billet jumelé avec le musée Jean Calvin.

*Les tarifs réduits concernent les jeunes de moins de 18 ans, les étudiants de moins de 25 ans, les demandeurs d’emploi, les enseignants, les adhérents de la média-thèque du Chevalet, les personnes handicapées, les plus de 70 ans, les groupes d’au moins 10 personnes.

 

Entrée gratuite le 1er dimanche du mois.

 

Pour aller plus loin :

- L’Occupation allemande de Noyon, les carnets de guerre d’une sœur infirmière, SHASN, 2003. 

- Noyon dans la Grande Guerre, Images du cœur de la France, SHASN, Noyon, 2015.

1517, aux origines de la Réforme

 

Le 31 octobre 1517, le moine Martin Luther placarde sur la porte de l’église de Wittenberg en Saxe ses 95 thèses critiquant les pratiques de l’Eglise. Cet acte fondateur de la Réforme protestante trouve son écho français dès 1534 avec l’affaire des Placards, puis à travers la personnalité du noyonnais Jean Calvin.

 

Quelle fut la portée réelle de ces 95 thèses ? En cette année de commémoration, la Ville de Noyon propose une mise en perspective des deux réformateurs. Cette présentation cherchera aussi à expliciter les prémisses historiques des deux religions réformées qui bouleversèrent les sociétés européennes de la Renaissance.

 

Exposition du 20 mai au 17 décembre 2017

Musée Jean Calvin  - 6 place Aristide Briand  - 60400 Noyon - 03 44 09 03 59

Horaires et tarifs habituels.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
SHASN Fondée en 1856, régie par la loi de 1901 sur les associations